Diégèse Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam
vendredi 16 décembre 2022



2022
ce travail est commencé depuis 8386 jours (2 x 7 x 599 jours) et son auteur est en vie depuis 22839 jours (3 x 23 x 331 jours)
ce qui représente 36,7179% de la vie de l'auteur mille cent quatre-vingt-dix-huit semaines d'écriture
hier



L'atelier du texte demain
table des correspondances





dans 3202 jours (2 x 1601 jours), ce sera le lundi 22 septembre 2031

et l'auteur sera peut-être en vie depuis 26041 jours (nombre premier).
le tour des sous-préfectures : Vitry-le-François - Marne - Grand Est











Je serai une dizaine de jours à Vitry-le-François, ce qui peut sembler une gageure quand on n'y est amené que par son bon-vouloir. En fait, ce n'est pas assez long pour bien connaître la ville. Il s'agit d'une ville nouvelle voulue par François Premier et la régularité implacable du plan de son centre-ville témoigne que l'ordonnancement de ses bâtiments ne doivent rien au hasard des temps. Il faudrait beaucoup plus de temps encore pour goûter le charme bucolique des promenades en bord de Marne. La Marne semble bien de toutes les rivières françaises celle qui invite le plus à la promenade et ce, jusqu'à ce qu'elle rencontre la Seine insolente peu avant Paris. C'est donc par la Marne que j'ai commencé la découverte de la ville, remarquant au passage qu'elle a nommé ses salles de spectacle Bords 2 Scènes, dont l'une au moins est quai des bords-de-Marne, ce qui est assez inhabituel.

Je suis arrivé ce matin et j'ai loué un appartement dont le propriétaire me semble affectionner particulièrement la domotique. Je me croirais presque dans la maison des Chroniques martiennes, de Ray Bradbury. Une des nouvelles, si je me souviens bien, fait d'une maison entièrement automatisée le personnage principal d'une catastrophe nucléaire. Ici, dès qu'on reste immobile un aspirateur doté du dernier cri de l'intelligence artificielle sort de sa cachette pour nettoyer. Je conseillerais volontiers au fabricant de l'équiper d'une caméra à infra-rouge qui lui permette de détecter une présence vivante, ce qui lui permettrait de laisser tranquilles les habitants, notamment celles et ceux qui écrivent.

J'ai reçu les chiffres de mon autobiographie et ils ne sont pas très bons. J'avais prévenu l'éditeur qui n'a rien voulu savoir. J'aurais dû prendre plus de soin à son écriture et la faire croustiller davantage. En tout cas, personne n'a trouvé encore que j'en étais l'auteur et comme tout ce qu'elle contient est strictement imaginaire, il se pourrait qu'on ne me trouve pas. Je devrais peut-être écrire un récit de voyage que je situerais dans les années 1970. Le narrateur s'amuserait à suivre de loin Pasolini dans son périple de La longue Route de sable sans jamais rencontrer vraiment son idole. J'ai assez de matière pour l'écrire facilement. Je crois savoir assez bien raconter les voyages, surtout ceux qui n'existent pas vraiment. Je parviens depuis peu à écrire des livres. Mais cela m'intéresse moins que ce que j'écris ici au jour le jour dans ma solitude. La jeunesse n'aime pas la solitude, c'est que consciemment ou non, elle espère toujours un peu pouvoir se reproduire. La vieillesse n'a plus ce souci. Elle en a d'autres qui l'invitent à ne pas s'isoler. C'est une des choses que je retiens après tout ce temps, qui ne représente cependant à peine plus que vingt-six mille jours. Je retiens aussi que l'on cherche à tout âge un peu de calme et c'est bien ce que je fais depuis quelque temps déjà tout en voyageant sans cesse. Il y a enfin ce que Barthes nommait « Le désir du rien faire », qui n'est pas la paresse, ni l'apathie, mais une forme active du repos.

C'est l'automne depuis hier. Je ne me souviens pas de l'automne de l'année dernière. L'automne et le printemps étaient les saisons de la nuance et le climat a perdu beaucoup de ces nuances, à l'image des radicalités multiples qui empuantissent le débat public. L'automne et le printemps sont des saisons poétiques et ce monde n'agrée pas la poésie ni la possibilité de la poésie.

Mon voisin a un chien dont les oreilles sont teintes en bleu. Il s'agit sans doute de bleu de méthylène. Je lui poserai la question quand je le croiserai tôt ou tard. Il y a longtemps que je ne suis pas allé à Lisbonne. Il faudra que j'y pense comme je pense que mon voisin au chien aux oreilles bleues est portugais. Il promène son chien tous les jours vers 19 heures. Ma voisine dont le chien n'est pas teint le promène plus tôt que ça. Elle est revenue tout à l'heure avec un bouquet.












16 décembre






2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010






2021 2020
22 septembre



2022 2021 2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000