Diégèse dimanche 13 février 2022
Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam

ce travail est commencé depuis 8080 jours (24 x 5 x 101 jours)
et son auteur est en vie depuis 22533 jours (3 x 7 x 29 x 37 jours)
2022

ce qui représente 35,8585% de la vie de l'auteur
trois mille deux cent dix-neuf semaines de vie

hier

L'atelier du texte demain

table des correspondances


dans 404 jours (22 x 101 jours), ce sera le vendredi 24 mars 2023
et l'auteur sera peut-être en vie depuis 22937 jours (nombre premier)






J'ai brièvement pris le rôle d'iconographe du printemps, des printemps du passé, fouillant dans les archives numériques. Et puis, est venue cette photographie, qui était celle d'un moment de joie, qui d'évidence ne reviendra pas, provoquant tant et tant d'émotions diverses que j'ai arrêté, préférant encore aller affronter le présent dans la grande ville. Dans le quartier du Panier se jouait une scène provençale animée de joueurs de pétanque d'une telle ferveur dans leur jeu qu'on aurait pu la croire inventée par l'Office de tourisme de la ville.

Je suis donc allé voir cette exposition de jeunes artistes et suis ressorti sans prononcer un seul mot. Je ne pouvais pas être aussi impoli et leur asséner qu'on n'est pas certain après cela de vouloir en savoir davantage. Certes, Marguerite Duras dit que derrière toute écriture, et par là, toute création, il y a un procès. C'est ce procès qui conduit l'artiste à transgresser. Pour autant, toutes les transgressions ne se valent pas. Il faudrait parfois que Barthes, citant Blanchot, leur rappelle aussi  que « tout art tire son origine d'un défaut exceptionnel, toute œuvre est la mise en œuvre de ce défaut d'origine d'où nous viennent l'approche menacée de la plénitude et une lumière nouvelle. » Cela conduit directement à la fragilité de la création et cette idée de fragilité de l'ordre de la révélation. Il doit bien s'agir d'une révélation et d'une révélation difficile exprimée dans une langue universelle. Il ne s'agit donc pas d'aller se parquer dans une des sociétés de la ville et de prétendre sur le cartel que ce serait une sculpture. Parfois oui. Parfois non et parfois rien. Il faut admettre cela parfois, que la quête de la cause, troublée dans le trouble des effets, est parfois pire que la peur du vide terrible, de la néantisation du monde et de la pensée tout entière.

Je vais rentrer bientôt à Paris oubliant ce que je devais oublier. Je n'aurai pas rempli ma mission mais il n'était sans doute pas possible de la remplir. Cela fait plus d'une semaine maintenant que ma décision est prise. C'est ainsi. Nous vivons ensemble nos vies voyageuses de personnages voyageurs depuis si longtemps que rien, hors du texte, ne pourrait vraiment m'étonner, me surprendre ou m'inquiéter. Puis, nous partons. Je crois me souvenir que l'on mesure le temps mais là n'est pas la question. Il faut juste se déterminer sur un mouvement.






2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
13 février





2021 2020

24 mars





2021
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000