Diégèse dimanche 27 février 2022
Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam

ce travail est commencé depuis 8094 jours (2 x 3 x 19 x 71 jours)
et son auteur est en vie depuis 22547 jours (7 x 3221 jours)
2022

ce qui représente 35,8983% de la vie de l'auteur
trois mille deux cent vingt-et-une semaines de vie

hier

L'atelier du texte demain

table des correspondances


dans 506 jours (2 x 11 x 23 jours), ce sera le mardi 18 juillet 2023
et l'auteur sera peut-être en vie depuis 23053 jours (nombre premier)






C'est toujours le même problème qui survient à la perspective d'avoir plus de temps libre et donc, plus de temps pour écrire. Il y a toujours une mauvaise petite voix qui demande ce que je vais écrire, comme s'il s'agissait de savoir quoi écrire. À bien y réfléchir, l'écriture s'accommode mal de la liberté d'écrire. Il faudrait maintenir une obligation d'écriture et ce qui serait appréciable, ce qui serait vraiment satisfaisant, au sens le plus fort que l'on puisse donner à ce terme, ce serait que l'on exige de l'écrivain qu'il écrive. En effet, écrire en toutes circonstances éloigne des convenances. Il est donc pour l'écrivain nécessaire de rappeler souvent que c'est son travail, que, littéralement, il est là pour ça, qu'il est une sorte de réparateur de signes, même quand les signes sont bien hasardeux. Pour la plupart de ses contemporains, c'est évidemment absurde, même si c'est en fait plutôt rassurant que quelqu'un s'en charge. Car, l'écrivain est aussi une sorte d'exorciste, qui ne peut rien contre les démons mais qui peut aider, parfois, dans le meilleur des cas, à la réparation inattendue d'un être grièvement blessé. Et puis parfois, ce qui devrait apaiser inquiète. Pourtant, il ne faut pas avoir peur. En fin de compte, cela n'a aucune importance.

Je me souviens de cette semaine de vacances pendant laquelle j'ai écrit un texte sur l'éclipse de 1999, cette scène feinte où la lune et le soleil jouent, acteurs célestes, à s'entrechoquer, comme si la crise allait avoir lieu. Ce qui m'intéressait alors dans l'éclipse, c'est qu'elle est une fiction, une sorte de métaphore céleste. On dit qu'il se passe quelque chose parce que l'on perçoit quelque chose, alors qu'en fait il ne se passe rien.

Je me souviens aussi de ce long carnet de voyage imaginaire. Après toutes ces années, je retiens que le voyage imaginaire et par conséquent l'écriture du carnet de voyage imaginaire vaut littérairement tout autant que le voyage et par conséquent que l'écriture du carnet de voyage. Le voyage, imaginaire ou non, casse le temps qui passe et son écriture relate cela, qu'il ne peut y avoir rien d'autre que cette absence.

Mais, tout cela ne me dit pas ce que je vais écrire. Heureusement, le mode d'écriture qui est le mien ne laisse pas craindre d'échec commercial. Je pourrais me lancer dans l'écriture d'un film. Ou bien alors, je pourrais réécrire un conte pour enfant, près de quarante ans après le premier. Ce serait alors un conte où le monde devient doux. C'est aussi que je pense souvent à mes lecteurs potentiels comme on pense à des enfants.






2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
27 février





2021 2020

18 juillet





2021
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000