Diégèse
Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam
mardi 26 juillet 2022

ce travail est commencé depuis 8243 jours (8243 est un nombre premier)
et son auteur est en vie depuis 22696 jours (23 x 2837 jours)
2022
ce qui représente 36,3192% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte demain
table des correspondances

dans 1837 jours (11 x 167 jours), ce sera le vendredi 6 août 2027
et l'auteur sera peut-être en vie depuis 24533 jours (nombre premier)
carnet de voyage de 2027
de Brive-la-Gaillarde à Aurillac

départ à 11h25, arrivée à 13h15
séjour à Aurillac jusqu'au 20 août 2027

Je suis arrivé à Aurillac en début d'après-midi et j'ai rejoint à pied l'appartement que j'ai loué près de l'abbatiale Saint-Géraud. C'est que j'affectionne particulièrement ce saint dont la mère a été canonisée aussi et qui a été déclaré saint par la ferveur populaire avant que les autorités ecclésiales ne confirment le fait. La fenêtre de ma chambre donne sur la Jordanne et j'espère que cela m'apportera un peu de fraîcheur la nuit. La température n'a pas baissé et j'attends presque avec impatience les grands orages qui s'annoncent vers le milieu du mois.
Je vais rester deux semaines ou presque dans la préfecture du Cantal. Le festival des arts de la rue, qui se tient depuis plusieurs décennies, n'a pas encore commencé et je quitterai la ville avant qu'il ne commence. J'ai pour projet de multiplier les randonnées pédestres alentour. Encore faut-il qu'il ne fasse pas trop chaud. On venait avant en Auvergne pour éviter le climat méditerranéen trop chaud du Midi. Ce ne peut plus être un motif aujourd'hui. Je vais commencer par suivre les rivières  : la Jordanne, bien sûr, pour commencer, mais aussi la Cère, qui n'est pas loin. Je louerai peut-être un vélo. Je n'ai encore rien décidé. Avec cette chaleur, je me sens un peu poussif et je ne vais pas me mettre au défi d'accomplir des exploits gymniques. La météo n'incite pas à faire du sport et je ne voudrais pas contribuer au décompte statistique des morts de la canicule, même si, de l'avais des médecins, mon cœur va très bien. Pour autant, jamais, dans ma jeunesse, je me suis imposé un entraînement physique intensif et ce n'est pas maintenant que je vais ni que je peux commencer. C'est aussi cela que de vieillir. Tant pis, je vais devoir renoncer provisoirement à marcher tout le jour, ne serait-ce qu'à cause de cette douleur dans la hanche gauche, légère, mais insistante.

Tant pis, je vais me remettre un peu à la littérature française du dix-neuvième siècle et relire ou lire certains auteurs que j'ai délaissés. Je ne me rappelle pas, par exemple, avoir lu Splendeurs et misères des courtisanes de Balzac, sauf si c'est un défaut de ma mémoire. C'est l'occasion. En passant tout à l'heure devant un bouquiniste, j'en ai vu un exemplaire hors d'âge. Je l'achèterai demain s'il n'a pas trouvé client. Je ne saurais rien dire de ce roman. Je n'en connais même pas le thème, même si le titre laisse entendre qu'il est transparent. Mais Balzac est un vieux coquin publicitaire et le titre ne paut être que d'apparence pour attirer le chaland. Je vais le lire vite fait sur un banc. Je visiterai aussi la ville, que je connais mal, voire pas du tout. Il y a un musée d'art et d'archéologie. Je tenterai d'y découvrir des peintes inconnus de moi. C'est en fait un de mes sports favoris. J'aime regarder chaque toile, une à une, pour y déceler le détail qui m'intéressera, suivant en cela l'enseignement du grand Daniel Arasse.




26 juillet






2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010






2021 2020
6 août





2021
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000









la nuit