Diégèse mercredi premier juin 2022
Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam

ce travail est commencé depuis 8188 jours (22 x 23 x 89 jours)
et son auteur est en vie depuis 22641 jours (3 x 7547 jours)
2022

ce qui représente 36,1645% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte demain

table des correspondances


dans 1340 jours (22 x 5 x 67 jours), ce sera le samedi 31 janvier 2026
et l'auteur sera peut-être en vie depuis 23981 jours (nombre premier)


carnet de voyage de 2026
de Arzon à Pénestin via Muzillac



Il ne fait vraiment pas beau et je crois que j'ai attrapé froid, bien que je sois bien emmitouflé lorsque je me promène tout au long de la côte. Cela faisait longtemps... Je connais cet état où j'ausculte le trouble ressenti en imaginant le pire et je commence sur ma tablette à chercher où sont les hôpitaux les plus proches de Pénestin. Cette angoisse vient d'un autre temps et me reviennent brusquement en mémoire ces accès de panique qui me précipitaient en urgence chez mon médecin, qui me disait le plus souvent que ce n'était rien ou pas grand chose. Je ferais peut-être mieux de rentrer. Ce n'est vraiment pas un temps pour faire du tourisme dans le Morbihan. Je ne suis pas si loin de Paris et en quelques heures de route, je serais chez moi. Je pourrais me promener vraiment, écrire l'après-midi et me trouver quelque autre passe-temps dans la serre que j'ai fait installer récemment. Le soir, je me tiendrais dans le salon, dans un silence presque parfait et je goûterais la douceur et l'amertume de ce silence en imaginant des voyages à travers le monde. Et puis, je me dis aussi qu'il y a quelque chose de factice dans ce «  road-trip  » sans cesse recommencé...

Bref, je n'ai pas le cœur à continuer.

Dans le même temps, je me dis que c'est juste un frisson, qu'un café chaud pourra me rendre un peu de vigueur, que je prendrai ce soir une chambre d'hôtel confortable et surtout chauffée. Peut-être pourrais-je même prendre un bain  ? Je finis par admettre qu'en vieillissant, nous devenons une mauvaise copie de nous-mêmes, que je devrais sans doute agir avec davantage de simplicité.

J'ai moins froid. Je pense aux paysages et ma mémoire se mobilise. Toute réticence à continuer ce voyage français s'évanouit. Je laisse entrer en moi le plaisir d'imaginer que je passerai de nouveau, demain ou après-demain, de l'autre côté de l'estuaire de la Loire par le pont de Saint-Nazaire. Je vais m'endormir calmement.






2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
premier juin





2021 2020

31 janvier




2022 2021
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000