Diégèse Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam
vendredi 17 juin 2022



2022
ce travail est commencé depuis 8204 jours (22 x 7 x 293 jours) et son auteur est en vie depuis 22657 jours (139 x 163 jours)
ce qui représente 36,2096% de la vie de l'auteur mille cent soixante-douze semaines d'écriture
hier



L'atelier du texte demain
table des correspondances




dans 1450 jours (2 x 52 x 29 jours), ce sera le samedi 6 juin 2026
et l'auteur sera peut-être en vie depuis 24107 jours (nombre premier)
carnet de voyage de 2026
de Chamalières-sur-Loire à Chambles en suivant la Loire















Certains jours, la population aime à se rassembler, à boire du champagne et à applaudir. Ce sont des jours de célébration et il peut s'agir du passage à une nouvelle année calendaire, d'une fête civile ou religieuse, d'une célébration nationale ou d'un anniversaire personnel, amical, familial. Cela fait plusieurs années désormais que j'ai décidé de faire en sorte d'être seul quand les autres se rassemblent. C'est beaucoup plus confortable. Aujourd'hui, quand je suis allé à la pharmacie pour renouveler les médicaments que je prends habituellement, la pharmacienne, disposant de ma carte Vitale, m'a souhaité un joyeux anniversaire comme si c'était une bonne nouvelle, ce dont je l'ai remerciée, bien sûr, comme il se devait, et sans lui dire qu'il s'agissait d'un contresens, m'empressant ensuite de quitter la boutique, la rue, la ville comme si elle m'avait accusé d'un crime inexpiable. On devrait cesser de souhaiter aux gens leur anniversaire après l'âge de vingt ans. Ensuite, c'est grotesque. Et plus on avance en âge plus on entend dans la voix de celle ou celui qui le souhaite une pointe d'étonnement que l'on soit toujours là et que la période transitoire que l'on appelle habituellement la vie ne soit pas encore terminée. Je me suis donc arrangé pour que cette fichue pharmacienne soit bien la seule personne que je rencontre aujourd'hui qui puisse proférer cette incongruité, évitant même de regarder les messages sur l'internet et sur mon téléphone, propulsés automatiquement ou presque par les réseaux sociaux à qui j'ai eu l'imprudence de confier une information si sensible,m'évitant comme cela cette fatigue absolue de répondre à ces messages absurdes. De surcroît, vu mon grand âge, j'ai tellement d'amis sur les réseaux sociaux que le système ne peut même plus les compter. Parmi elles et parmi eux, il y a aussi des mortes et des morts.

Plus tôt dans ma vie, j'avais pensé pouvoir inventer un pèlerinage personnel à l'instar d'une Roche de Solutré sans Jack Lang. J'y ai renoncé, percevant soudainement le ridicule de la chose. Cela fait pourtant la deuxième année que ce même jour du mois de juin, je gravis les escaliers de l'église de Chambles, mais cette petite manipulation ne compte pas, puisqu'hier, je faisais aussi la même chose que le 5 juin 2025 et que demain, je ferai le même trajet que celui que j'ai effectué le 7 juin 2025. Je suis en fait assez satisfait de ce petit protocole qui fait que depuis quelques années ma vie est dévolue à l'activité d'écrire en me déplaçant doucement sans garder aucun souvenir mais en regardant attentivement les paysages. Grâce à ce qui devient une technique, je parviens sans grande difficulté, juste un petit instant, à accepter la mort et surtout à la concevoir comme ce qu'elle est, c'est à dire précisément ce qui n'est pas et qui ne mérite donc aucune forme de curiosité et ne demande en outre aucun effort. C'est tout ce qu'on peut en dire.










17 juin







2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010






2021 2020
6 juin



2022 2021 2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000