Diégèse lundi 2 mai 2022
Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam

ce travail est commencé depuis 8158 jours (2 x 4079 jours)
et son auteur est en vie depuis 22611 jours (3 x 7537 jours)
2022

ce qui représente 36,0798% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte demain

table des correspondances


dans 1078 jours (2 x 72 x 11 jours), soit 154 semaines, ce sera le lundi 14 avril 2025
et l'auteur sera peut-être en vie depuis 23689 jours (nombre premier)


carnet de voyage de 2025
de Sélestat à Strasbourg par les bords du Rhin et le chemin de halage du canal du Rhône au Rhin







Toute une journée à vélo sans croiser une voiture peut paraître un privilège après tous ces kilomètres à râler quand on me frôle de trop près. Cela reste une énigme pour moi que ces conducteurs qui ne peuvent attendre pour doubler un vélo au risque de le renverser ou de heurter frontalement le véhicule qui vient en face. Cela m'arrive presque chaque jour et plusieurs fois par jour dans le sud de la France, où, doubler le véhicule devant soi le plus tôt possible, quelles que soient les circonstances de circulation, semble être un droit inaliénable cédé de génération en génération, même quand on fait un trajet de quelques kilomètres seulement. On peut légitimement s'interroger sur ce qui motive ainsi la décision des conducteurs de vouloir doubler à tout prix en mettant en danger l'autre et eux-mêmes. On sait avec les philosophes, les moralistes et les psychologues, sinon les psychiatres, que ce qui nous fait agir est souvent très éloigné des motifs que l'on présente habituellement. S'agissant des conducteurs mâles, on peut arguer d'un défaut de dosage de la testostérone qui accentuerait les pulsions de compétition. Il n'y aurait donc pas grand chose à faire contre cette sorte d'habitude. S'agissant des conductrices, il est difficile d'attribuer le même comportement à la même hormone et il faut se rabattre sur le plaisir de la transgression que l'on peut ressentir quand on refuse d'obéir aux règles.

Ce parcours le long du Rhin et du canal est donc vraiment des plus agréables. Il est en outre sans montée douloureuse et il permet de rejoindre le centre de Strasbourg sans encombre, sans même déranger les promeneurs. Après une journée de plus de 70 kilomètres de route, la jauge de la batterie du vélo était encore bien haut quand je suis arrivé et il est vrai que j'aurais facilement pu dépasser Strasbourg sans difficulté et continuer ma route vers le nord. Souvent, dans le soleil, l'eau du canal était d'une limpidité de cristal. Quand je circule ainsi tranquillement, je pense que ce sont des souvenirs à venir, des souvenirs qui viennent de tour de roue en tour de roue et qu'il faudra bien raconter comment sur un vélo, après plusieurs jours de route, la notion de temps ou de temporalité est profondément modifiée.

Je me suis promené le soir dans le centre ancien, toujours aussi impressionné par cet endroit particulier où, comme à Cologne, la cathédrale semble surgir d'un bloc de son parvis. J'ai souvent eu cette impression. Dans la mémoire, un monument, surtout un monument dédié au culte divin est à peine une image et je confondais souvent, parfois, autrefois, la cathédrale de Chartres avec celle de Rouen. Placé face au monument, son unicité est aussi forte que l'unicité de Dieu elle-même. Alors que je contemplais la cathédrale subtilement éclairée, j'ai revu le couple du Petit Train de de La Mure et du Parc Wallach près de Mulhouse, celui avec ses trois enfants, accompagné d'une femme que je ne connaissais pas. Alors, j'ai osé leur faire un signe de tête qui était presque un signe de connivence. Mais, j'ai compris aujourd'hui une chose importante  : dans un texte, user du hasard est possible, bien sûr, si le lecteur admet le pacte de fiction qu'il ou elle noue avec l'auteur et qu'il est admis que les personnages n'existent pas vraiment. Dans ce cas, le hasard est toujours le fait de l'auteur. Il en va différemment si l'on rapporte des faits bien réels. Dans ce cas, la narration d'un hasard suffit à faire basculer ce fait dans la fiction. Cela révèle que tout écrit est une fiction, quel qu'il soit et quel que soit son genre.






2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2 mai





2021 2020

14 avril




2022 2021
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000