Diégèse mardi 31 mai 2022
Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam

ce travail est commencé depuis 8187 jours (3 x 2729 jours)
et son auteur est en vie depuis 22640 jours (24 x 5 x 283 jours)
2022

ce qui représente 36,1617% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte demain

table des correspondances


dans 1337 jours (7 x 191 jours), soit 191 semaines ce sera le mardi 27 janvier 2026
et l'auteur sera peut-être en vie depuis 23977 jours (nombre premier)


carnet de voyage de 2026
de Concarneau à Ploemeur via Pont-Aven



Je me suis arrêté longtemps à Pont-Aven, plus longtemps que je ne le pensais, m'attardant dans le joli musée de la ville. Je ne m'attendais à rien, voire au pire, car, les œuvres des peintres célèbres qui sont passés par la petite ville bretonne sont disséminées à travers les plus grands musées du monde. J'ai trouvé là un musée exigeant, une pépite, doté d'une collection d'art graphique remarquable et surtout fort bien mise en valeur. J'ai marché un peu dans la ville, à la recherche des pensions et des hôtels mythiques jadis occupés par les peintres. Dans le regard des femmes que j'ai croisées, je n'ai pas reconnu l'éclat si particulier de celui de « la belle Angèle », immortalisée par Gauguin, qui, d'ailleurs, est partout à Pont-Aven.

J'ai continué ma route aussi près que possible de la côte, m'arrêtant souvent pour regarder l'océan. Je suis passé par le site des mégalithes de Kerham avant de pousser jusqu'au calvaire, qui n'a pas grand intérêt. Mais, un très jeune couple était assis là, se faisant des confidences. Quand la jeune femme riait, le garçon serré contre elle se faisait encore plus tendre et laissait échapper un soupir. À ce moment précis, ils étaient l'axe du monde. Je suis toujours très touché quand je croise ces amours de jeunesse qui n'ont d'autre permis que celui de la vie.

De toute la journée, je n'ai parcouru qu'une trentaine de kilomètres et pourtant, quand je suis arrivé à Ploemeur, la fatigue ancienne était là, venue dans la douceur du soir éclairci. Elle embrume les souvenirs, les paysages, le voyage.
C'est peut-être la longue marche le long de la grève, les embruns et le chaos du bruit des vagues. Souvent, le soir, la sensation de fatigue et la sensation du réel se mêlent. C'est que le soir est notre vérité. De la fenêtre de la chambre de l'hôtel, je regarde la fourgonnette laissée sur le parking encombré. Je suis inquiet de la retrouver abimée demain. Mais, l'inquiétude pour le jour qui vient ignore la providence. La fourgonnette ne craint rien.






2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
31 mai





2021 2020

27 janvier




2022
2021
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000