Diégèse mardi 8 mars 2022
Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam

ce travail est commencé depuis 8103 jours (3 x 37 x 73 jours)
et son auteur est en vie depuis 22556 jours (22 x 5639 jours)
2022

ce qui représente 35,9239% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte demain

table des correspondances


dans 575 jours (52 x 23 jours), ce sera le mercredi 4 octobre 2023
et l'auteur sera peut-être en vie depuis 23131 jours (nombre premier)






C'est toujours une période d'accalmie. C'est la rentrée. La machine se met en route, quelques rouages grincent et continueront à grincer toute l'année. Avec l'habitude, on peut même déceler les points de fragilité qui deviendront des points de rupture. Dans l'ensemble, c'est encore l'enthousiasme un peu forcé de la nouvelle année universitaire.

Je continue mes longues marches qui sont autant de prélude à l'écriture. J'aime cette indépendance. On pourrait croire que je cherche une occupation. C'est absurde. Je n'ai aucunement besoin d'une occupation. Je passe mon temps à être occupé. Je marche la nuit parce que je ne peux pas dormir, ni même faire semblant de dormir. Un jour, j'ai décidé de partir d'ici et puis, le même jour, le même matin, j'ai décidé ainsi de rester. Demain, aujourd'hui, je déciderai de partir, encore une fois et je resterai sans doute pour marcher encore un peu. Quant aux raisons qui m'avaient persuadé auparavant de partir, elles s'effacent comme s'efface peu à peu l'eau sur le sol au soleil, ne laissant qu'une légère trace, un résidu, quelques géométries.

Je marche dans la ville, dans l'air limpide de la nuit, évitant ainsi les rassemblements, les encombrements, les manifestations de toutes sortes. Quand on regarde la ville comme un agencement de formes, il est stupéfiant de constater combien nos paysages sont devenus géométriques. Nous aimons la géométrie au point d'avoir envahi la planète avec des formes plus ou moins régulières qui singent des formules algébriques, certainement pour que l'on puisse les reconnaître au premier regard.

Le travail d'écriture avance moins que ces marches nocturnes. C'est sans doute parce que je voudrais m'y mettre en scène et que je peine à devenir un personnage. Je me souviens de cet énoncé de Barthes dans ce cours au Collège de France auquel j'assistais : « Quoi que j'écrive, il y a un reste, qui est extensif à l'écriture, un reste que je n'ai pas dit, que je n'ai pas su dire, que je n'ai pas pu dire, et ce reste, c'est ma valeur entière. »






2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
8 mars





2021 2020

4 octobre





2021
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000