Diégèse jeudi 24 mars 2022
Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam

ce travail est commencé depuis 8119 jours (23 x 353 jours)
et son auteur est en vie depuis 22572 jours (22 x 33 x 11 x 19 jours)
2022

ce qui représente 35,9693% de la vie de l'auteur


hier

L'atelier du texte demain

table des correspondances


dans 725 jours (52 x 29 jours), ce sera le lundi 18 mars 2024
et l'auteur sera peut-être en vie depuis 23297 jours (nombre premier)






C'est le début de la deuxième semaine que je passe dans cette petite station tyrolienne qui, à l'approche du printemps, est principalement fréquentée par des personnes plus ou moins âgées. Je les croise sur les sentiers où je vais sans but précis de promenade. Après les avoir observées pendant toute la première partie de mon séjour ici, je me dis que la pratique de l'autoportrait en situation, encore appelé « selfie », est vraiment devenue la première pratique interculturelle, intergénérationnelle et interclasse et qu'elle s'est hissée ainsi au statut de fait anthropologique nouveau. Les personnes que je croise, comme tant d'autres partout dans le monde, transforment leur vie en bande-annonce d'une émission continue dont il conviendra cependant de corser le scénario pour qu'elle puisse passer à la postérité. Elles s'inventent ainsi une autre vie supposée qui obéirait à un temps chronologique distinct, qui est celui des réseaux sociaux. Tout à l'heure un couple âgé, c'est à dire de mon âge ou presque, était assis sur un banc dans un des jardins qui forment terrasse. L'un comme l'autre étaient absorbés par la consultation de l'écran de cet appareil qui, parfois, sert aussi à téléphoner. Soudain, l'homme a lancé un cri de joie. J'ai compris du flot de paroles qui s'est abattu sur sa compagne qu'une de ses publications avait atteint un nombre incroyable de vues. Et la femme a partagé sa joie, c'est à dire, sa photo. Et c'est ainsi que les lacs circulaires d'Italie, les bourgeons jeunes du printemps et les collines des garrigues servent de pâture au Grand-Tour numérisé dans une marchandisation incessante et féroce.

Cette substitution de l'auto média aux médias entame aussi durement le pacte de confiance entre les médias et leur auditoire et permet l'éclosion de vérités successives et loufoques. On en arrive à penser qu'il n'y a pas d'autre intérêt à la continuation du monde que de pouvoir le parcourir pour le photographier.

Peut-être est-ce pourquoi désormais j'aime autant la pleine nuit. Il y est plus difficile de prendre des photographies et cela me donne alors un sentiment de liberté inédit, à moi qui ne me sens vraiment jamais libre. Je me rappelle tous ces jours passés où la nuit était le seul moment de calme de la journée, le seul sans souci, ces jours où je vivais l'espoir dans la crainte que le printemps revienne, dans un intense désir de rêve. Si j'écrivais une biographie en commençant par la fin, je commencerais par raconter mes nuits et ce serait alors une biographie beaucoup plus complète qui irait à la source des raisons pour lesquelles je n'ai jamais cessé de me tourmenté ainsi.






2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
24 mars





2021 2020

18 mars




2022 2021
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000