Diégèse Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam
samedi 24 septembre 2022




2022
ce travail est commencé depuis 8303 jours (192 x 23 jours) et son auteur est en vie depuis 22756 jours (22 x 5689 jours)
ce qui représente 36,4871% de la vie de l'auteur
hier


L'atelier du texte demain
table des correspondances





dans 2463 jours (3 x 821 jours), ce sera le vendredi 22 juin 2029

et l'auteur sera peut-être en vie depuis 25219 jours (nombre premier)
le tour des cathédrales : départ pour Carcassonne

séjour à Carcassonne jusqu'au 2 juillet 2029










Aller de cathédrale en cathédrale, c'est aussi aller de rivière en rivière. Je quitte donc le Tarn bonhomme pour l'Aude impétueuse et continue ma route en pays cathare depuis Albi jusqu'à Carcassonne. Mais, aller à Carcassonne, depuis longtemps clivée entre sa ville haute et sa ville basse, c'est aussi aller à la rencontre de deux cathédrales, l'une déchue mais flamboyante, dans la ville haute, dédiée à Saint Nazaire et Saint Celse, cathédrale jusqu'en 1803 et désormais basilique  l'autre, rustique, dans la ville basse, dédiée à Saint Michel, de style gothique méridional. Il faut plus de vingt minutes à pied pour aller de l'une à l'autre en traversant l'Aude par le Pont-Vieux.

La basilique est un des chefs d'œuvre de Viollet-le-Duc et, toute l'année, les touristes y affluent. Ils me paraissent particulièrement nombreux malgré la chaleur qui s'appesantit sur la ville. Sans doute veulent-ils éviter les vacances scolaires qui vont bientôt commencer. Dans le labyrinthe du quartier piétonnier de la vieille ville, à proximité immédiate de l'hôtel cossu de La Cité, elle trône au milieu des colifichets-souvenirs. La cathédrale en titre, encore appelée Bastide Saint-Louis, semble avoir moins les faveurs des shorts et des tongs. Je la préfèrerai donc pendant la dizaine de jours que je vais passer ici. Je loge d'ailleurs dans la ville basse, quai du Païchérou, à proximité d'une passerelle à gué qui me rappelle Lagrasse, qui est d'ailleurs toute proche, à moins d'une quarantaine de kilomètres au sud-est, au nord du massif des Corbières. La gare est aussi ville basse et c'est donc plus commode de loger là qu'à l'intérieur des remparts où c'est aussi plus cher.

Plus de dix ans après les faits, le diocèse demeure marqué par l'épisode de terrorisme qui a mené à l'acte de bravoure qui a coûté la vie au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame. Certes, les réactionnaires de l'abbaye de Lagrasse, comme toute la fachosphère, se sont emparés de cette affaire pour de mauvaises raisons. On sait bien que cette engeance se nourrit de la violence. Je préfère quant à moi méditer dans le secret d'une crypte sur ce que représente l'acte de substitution à l'otage qui l'a conduit à la mort, car, plus qu'un acte de bravoure militaire, c'est, pour ce chrétien, un acte mystique.

Je me suis fait de nouveaux amis, ce que d'ordinaire, j'essaie d'éviter. Mais il faut que je demeure un être social. Même mes personnages semblent toujours seuls. Depuis l'adolescence, je sais, comme l'énonce la philosophie que chacun est seul à être soi. C'est ce que savamment on nomme l'ipséité. Mais, en vérité, c'est moins que je le sais que je le vis. Je sais d'ailleurs assez bien comment et pourquoi je me suis très tôt confronté à la violence de l'ipséité et cela depuis longtemps a cessé de me tourmenter.

Mes nouveaux amis, donc, sont les boulistes du terrain de pétanque non loin de là où je loge. La solidarité de l'âge a fait qu'ils mon rapidement adopté. Un couple me fait rire. Ils sont tous les deux très malentendants et soliloquent allègrement. Je m'assois avec eux, les laissant quand je pars continuer chacun son monologue. Malheureusement, certains sont xénophobes, mais je sais leur faire comprendre que je ne souhaite pas prolonger cette conversation. Ensuite, dans le soir, la solitude reprend.

Curieusement, quand je suis allé ville-haute, je me suis aperçu que j'ai des souvenirs d'enfance à Carcassonne qui s'étaient perdus dans le jeu de la mémoire et de l'oubli. En fait, c'est l'oubli qui marque le temps qui passe, ce ne sont pas les souvenirs. Quand on est jeune, on pense que l'on retiendra les faits que portent la société comme des faits importants. Ce qui laisse espérer, c'est que ce n'est pas le cas.






















24 septembre






2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010








2021 2020
22 juin



2022 2021
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000