Diégèse Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam
jeudi 5 janvier 2023




2023
ce travail est commencé depuis 8406 jours (2 x 32 x 467jours)
et son auteur est en vie depuis 22859 jours (22859 est un nombre premier)
ce qui représente 36,7733% de sa vie

hier


L'atelier du texte demain
table des correspondances





mercredi 5 janvier 1972, il y a 51 ans
l'auteur était alors en vie depuis 4231 jours (nombre premier), il y a donc 18628 jours (22 x 4657 jours).






NOMINATIONS DE SOUS-PRÉFETS
Le Monde
Publié le 05 janvier 1972
https://www.lemonde.fr/archives/article/1972/01/05/nominations-de-sous-prefets_2387317_1819218.html
Ce que je retiens, ce que cela m'évoque
Le Journal officiel du 1er janvier 1972 publie des décrets portant les nominations suivantes : Il est évidemment très tentant de chercher ce que sont devenus ces sous-préfets nommés en 1972, Georges Pompidou étant Président, Jacques Chaban-Delmas Premier-ministre, Raymond Marcellin ministre de l'Intérieur.
M. Gérard Chasseguet, sous-préfet hors classe, sous-préfet hors cadres, est mis à la disposition du premier ministre pour être détaché dans un emploi d'administrateur civil. Gérard Chasseguet a 90 ans. En 1972, Il va quitter la préfectorale pour entrer en politique, soutenir Giscard et devenir député de la Sarthe, ce qu'il restera pendant vingt ans, de 1973 à 1993.
M. Nicolas Theis, administrateur civil détaché en qualité de sous-préfet de deuxième classe, secrétaire général de la Haute-Loire, est nommé sous-préfet de Lure (Haute-Saône). Il sera maintenu en position de service détaché. Nicolas Theis a une longue carrière dans la préfectorale devant lui. Il partira à la retraite en août 2002 après avoir été au milieu des années 1990 Délégué général à la lutte contre la drogue et la toxicomanie.
M. Jean Corbille, administrateur civil, détaché en qualité de sous-préfet de première classe, sous-préfet de Montmorillon (Vienne), est nommé secrétaire général de la Haute-Loire. Il sera maintenu en position de service détaché. Jean Corbille, qui se nomme en fait Jean Corbillé a publié en 1990 aux éditions Eyrolles un ouvrage intitulé Contes préfectoraux et soi-disant moraux. Il est mort en 2002.
M. Jean Maubert, sous-préfet de première classe, secrétaire général des Alpes-de-Haute -Provence, est nommé sous-préfet de Montmorillon (Vienne). Jean Maubert n'est pas cet industriel qui a sa notice biographique dans un ouvrage spécialisé bien connu. Il est vrai que le nom est assez commun, surtout dans le Sud. Il existe une rue homonyme à Grasse dans le Var.
M. Jean Lorit, inspecteur adjoint de l'administration, est nommé sous-préfet de deuxième classe, secrétaire général des Alpes-de-Haute-Provence. Il sera placé en position de service détaché. Jean Lorit est aussi le nom d'un sportif et par voie de conséquence, le nom d'un stade. On saura seulement qu'en 2000, il est inspecteur général de l'administration et promu dans l'ordre du Mérite.
M. Bernard Le Clere, sous-préfet de première classe, sous-préfet de Bayeux (Calvados), est nommé directeur du cabinet du préfet du Pas-de-Calais. Bernard Le Clère était aussi docteur en droit et mourra en 1995 après avoir publié en 1973 un ouvrage intitulé Les Préfets du Second Empire chez Armand Colin.
* Le Monde omet à l'époque d'accentuer les noms propres (Corbillé et Le Clère)
Toute liste, serait-elle aride, insipide, obsolète est toujours un poème.










5 janvier







2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010





2022 2021 2020