Diégèse
Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam
lundi premier avril 2024





2024
ce travail est commencé depuis 8858 jours (2 x 43 x 103 jours)

et son auteur est en vie depuis 23311 jours (23311 est un nombre premier)

ce qui représente 37,9992% de sa vie


hier

L'atelier du texte
demain










table des narratrices et des narrateurs

les narratrices et les narrateurs du protocole d'écriture de 2024










mardi premier avril 2008 précédemment 14 mars 2024 Idriss Je crois que je vais mieux. Mais, je n'en suis pas sûr. Quand je demande à mon psychothérapeute si je vais mieux, il me regarde et me demande ce que j'en pense. Récemment, il ajouté que l'on pouvait se demander s'il s'agissait vraiment d'aller mieux. Je lui ai répondu que là, il m'avait perdu, car, s'il ne s'agissait pas d'aller mieux, je me demande bien à quoi pouvaient servir ces séances. Il m'a répondu : « peut-être, avant d'aller mieux, à comprendre pourquoi vous n'allez pas bien ou pourquoi vous ne vous vous sentez pas bien, ce qui serait plus juste dans l'expression. »

Je crois que j'ai compris ce qu'il voulait dire. « aller bien ou mal » est de l'ordre du fonctionnement, comme on dit d'une machine qu'elle fonctionne. On ne demande pas à une machine si elle a des états d'âme. Soit elle fonctionne bien, soit moins bien, soit plus du tout. Chez l'être humain, c'est plus complexe. Il peut en effet être aussi question de psychosomatique. Et ce n'est pas Freud qui a inventé cette notion. On la trouve déjà chez Descartes.

Aujourd'hui, comme c'était le premier avril, je l'ai appelé en numéro caché pour lui annoncer que j'étais mort. Je pense que mon psy va trouver que c'est une plaisanterie intéressante quoique de bien mauvais goût.








suite le : 5 avril 2024










mercredi premier avril 2015 précédemment 30 mars 2024 Pascaline Je n'ai pas trouvé de prêtre qui me semble prêt à l'accompagnement spirituel du jeune pécheur, mais, celui-ci est revenu ce matin avec la liste des personnes avec qui il a eu récemment des relations sexuelles. Il a d'abord sorti de son sac un livre assez épais et j'ai failli plaisanter en feignant de croire qu'il s'agissait du recueil de ses frasques. Mais, même si c'est le premier avril, j'ai bien compris que ce n'était pas le moment de plaisanter, surtout que le livre en question était la bible.

Il a donc posé la bible sur mon bureau. Il a posé sa main droite sur la bible. J'ai remarqué que sa main tremblait terriblement. De l'autre main, il m'a donné un papier avec trois noms et des dates. Au regard de l'évolution de son infection, il ne pouvait s'agir d'aucune de ces personnes, ou bien alors les dates étaient fausses. Je le lui ai dit. Sa main a tremblé encore davantage et dans un souffle il m'a dit : « Je ne connais pas le nom des autres. »

Je lui avais prescrit la batterie de tests habituelle : le VIH bien sûr, toutes les hépatites et encore d'autres MST. J'ai donc pu le rassurer sur sa santé, au-delà de la syphilis. Mais je lui ai aussi dit qu'il allait devoir me dire quelles étaient ses relations sexuelles et pourquoi elles étaient suffisamment à risque pour qu'il ait contracté la syphilis. Toujours dans un souffle, la main tremblante sur la bible, il a murmuré : « je suis pris par le démon » ; ce à quoi j'ai rétorqué que nous avions en ville de très bons exorcistes et que je l'accompagnerai aussi dans cette démarche, mais, que dans cette attente, je lui conseillais de s'abstenir de toute relation sexuelle avec autrui. J'ai cru devoir ajouter que la masturbation était autorisée. Le jeune homme s'est signé.








suite le : 7 avril 2024










vendredi premier avril 2016 précédemment 12 mars 2024 Quentin J'ai encore changé de chanson et je m'attaque à un monument. C'est hyper difficile à chanter. Je visionne en boucle des vidéos pour essayer de trouver un angle d'interprétation, mais son auteur et interprète est tellement un géant que je me demande si je ne vais pas devoir renoncer.

Il s'agit de The Streets of Philadelphia de Bruce Springsteen. Je visionne en boucle la vidéo officielle, tournée, je pense, dans les rues de Philadelphie. Je regarde aussi beaucoup l'interprétation qu'il en a fait pour la cérémonie des Oscars en 1994. J'ai bien sûr trouvé les paroles sur l'internet et malgré cet entraînement intensif, je n'arrive même pas à chanter correctement le premier couplet. Bien sûr, tout est difficile dans cette chanson, le rythme, le ton, les phrases coupées qui continuent sur le vers suivant et qui forment comme une claudication. Il y a tout cela bien sûr, mais il y a davantage. C'est comme si l'on ne pouvait pas décoller Bruce Springsteen de la chanson. D'ailleurs quand on regarde des reprises sur l'internet, il y a toujours un moment où le chanteur amateur imite Bruce.

Je vais encore travailler, mais ce n'est pas gagné.










suite le : 5 avril 2024










lundi premier avril 2024 - aujourd'hui -
précédemment 18 mars 2024 Yiannis Je pourrais faire la chasse aux poissons-d'avril dans la presse du jour comme les enfants cherchent les œufs de Pâques dans les jardins malgré le mauvais temps et le risque d'orages sur une partie du territoire. La difficulté réside parfois dans la distinction entre ce qui relève du canular et ce qui n'en relève pas. Ainsi, Donald Trump relayant sur son propre réseau social une photographie du Président Biden ligoté à l'arrière d'un pick-up... Est-ce vrai ou faux ? Sans doute vrai. Le traditionnel poisson-d'avril a perdu de son intérêt depuis que la diffusion de fausses nouvelles est devenue une industrie, un support publicitaire s'appuyant sur les ressorts les plus troubles de l'esprit humain, ou plutôt de la pulsion mauvaise humaine.

Je ne vais donc pas chercher les fausses nouvelles même si j'ai souri en remarquant que La Croix avait laissé brièvement sur son site une édition où ne figuraient que les éléments de la maquette.

Toujours dans La Croix, on évoque la légalisation du cannabis en Allemagne. Même si l'article commence par une dénégation, récusant la possibilité que ce soit un poisson d'avril, en est-on bien certain ? Comme l'information est reprise dans toute la presse, c'est sans doute vrai.

Je vais plutôt réfléchir à l'écart sémantique entre le vrai et la vérité. Cela va bien m'occuper la journée entière sinon davantage.








suite le : 11 avril 2024
premier avril






2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010






2023
2022 2021 2020