Diégèse
Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam
lundi 8 avril 2024




2024
ce travail est commencé depuis 8865 jours (32 x 5 x 197 jours)

et son auteur est en vie depuis 23318 jours (2 x 89 x 131 jours)

ce qui représente 38,0178% de sa vie


hier

L'atelier du texte
demain










table des narratrices et des narrateurs

les narratrices et les narrateurs du protocole d'écriture de 2024










mardi 8 avril 2003 précédemment 4 avril 2024 Danièle Les alliés contre l'Irak sont toujours en quête d'armes de destruction massive. Les Britanniques affirment en avoir vu ici quand les Américains sont certains d'en découvrir là. C'est une sorte de jeu de mistigri. Les États-Unis et surtout la Grande-Bretagne sont de très anciennes démocraties et nul doute que leurs dirigeants devront rendre des compte à leurs parlements si ces armes ne sont pas découvertes rapidement.

Dans la même édition du Monde on note que les Américains se demandent si Saddam Hussein est encore en vie après un bombardement massif sur l'une de ses résidences au centre de Bagdad. Il est trop évident qu'il s'agit là encore de diabolisation. Saddam, dans l'imaginaire des Alliés est Hitler quand d'autres quelques années auparavant, d'autres ou les mêmes d'ailleurs, avaient voulu voir en lui le De Gaulle du Proche Orient. Bien sûr, il n'est ni ceci ni cela. Ce n'est pas une personne très fréquentable, bien qu'il ait été beaucoup courtisé, mais il n'est pas nécessaire de tenter de l'assimiler à des personnages historiques de l'histoire occidentale du vingtième siècle. Il a sa propre place.

En écrivant cela, je comprends quelque chose. Tout ce qui me manque est resté au siècle dernier. Ce siècle présent qui commence ne me dit rien qui vaille.








suite le : 10 avril 2024










mercredi 8 avril 2009 précédemment 6 avril 2024 Jeanne Il m'est venu l'idée bizarre que je m'intéressais au beau parce que c'était ce qui était le plus proche de la mort. C'est vraiment une idée bizarre. En effet, rien de beau dans la mort, a priori, et rien non plus dans les conséquences de la mort. Mais il s'agit là de ce qui entoure la mort, de ce qui la précède ou de ce qui lui succède. Mais, la mort elle-même, comme concept, demeure éternellement dissimulée. C'est un peu comme dans une pièce de théâtre du dix-septième siècle dans laquelle le personnage se meurt mais ne meurt jamais. Et quand il est mort, il ne se meurt plus.

Il y a dans mon service une soignante qui a travaillé dans un des premiers centres de soins palliatifs près de Marseille, à Gardanne, créé en plein milieu des années SIDA. Elle ne regrette pas cet engagement mais elle préfère quand même travailler à Lacassagne car, dit-elle, ici, certains patients s'en sortent, en sortent. Ce n'est jamais le cas dans les centres de soins palliatifs. Moi, je me demande si je ne vais pas demander ma mutation pour un centre de soins palliatifs. La mort m'intéresse plus que la souffrance et peut-être même que le soin.








suite le : 20 avril 2024










lundi 8 avril 2019 précédemment 4 avril 2024 Tiffène Les rumeurs peuvent être dévastatrices, mais celle-ci a un effet bénéfique inattendu. Le salon était un de ces salons de coiffure parmi tant d'autres, un salon de province, pour les femmes et pour les hommes, avec une clientèle assez âgée, en moyenne et je ne risquais pas d'oublier comment on faisait une mise-en-plis ou un brushing pour messieurs. Depuis l'aventure de la discothèque et ce qui s'en est suivi, je vois petit à petit la clientèle changer, rajeunir et bien sûr, la demande se modifier. Rien que la semaine dernière, j'ai fait quatre teintures bleues, trois pour des jeunes femmes et une pour un jeune homme. J'ai épuisé mon stock. Il faut que j'en recommande.

Bien sûr, cette nouvelle clientèle a un effet d'éviction et il y a même une cliente qui m'a dit qu'elle ne viendrait plus parce qu'elle ne voulait pas être assise à côté de drogués (sic). Qu'elle ne revienne plus m'est bien égal et j'aurais fini par lui faire une tonsure en plaidant l'erreur technique. Le plus drôle, c'est Madame R., qui, elle, trouve ces jeunes très sympathique et qui m'a avoué en riant qu'elle voulait faire une surprise à son mari pour leur anniversaire de mariage et se faire teindre en bleu de la tête aux pieds. Je lui ai dit que je me chargerai volontiers de la tête et que pour le reste, il faudra qu'elle se débrouille autrement. On a bien rigolé.








suite le : 10 avril 2024
8 avril






2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010






2023
2022 2021 2020