Diégèse
Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam
samedi 20 avril 2024




2024
ce travail est commencé depuis 8877 jours (3 x 11 x 269 jours)

et son auteur est en vie depuis 23330 jours (2 x 5 x 2333 jours)

ce qui représente 38,0497% de sa vie


hier

L'atelier du texte
demain










table des narratrices et des narrateurs

les narratrices et les narrateurs du protocole d'écriture de 2024










vendredi 20 avril 2001 précédemment 14 avril 2024 Bernadette Mon travail me manque. Il me manque même beaucoup. Pourtant, je ne ferai rien pour reprendre plus tôt que le 30 avril. Je sais au fond de moi que j'ai besoin de ces dix jours qui me séparent de ma reprise. J'espère seulement qu'ils seront suffisants.

Je ne suis pas la seule, loin de là, parmi le personnel soignant de l'hôpital; à avoir craqué. Cela arrive d'ailleurs aux hommes comme aux femmes. C'est juste qu'il y a plus de femmes parmi les infirmières et les aides soignantes, qu'elles sont moins payées et sont en première ligne.

Le plus difficile, ce sont les enfants. On ne s'habitue jamais à la souffrance et encore moins à celle des enfants. Jusqu'à aujourd'hui, je n'ai pas eu à affronter la mort d'un enfant dans mon service. Mais, je sais que cela arrivera un jour. Je ne peux rien faire pour m'y préparer. On ne se prépare pas à l'abominable.








suite le : 30 avril 2024










lundi 20 avril 2009 précédemment 8 avril 2024 Jeanne Bon, c'est fait. J'ai demandé ma mutation à Marseille, à la clinique Sainte-Élisabeth, pas très loin du centre-ville. C'est un centre de soins palliatif bien coté. J'ai reçu une proposition d'entretien le jeudi 30 avril. Cela ne m'arrange pas vraiment parce que quand il y a un jour férié dans la semaine, comme le premier mai cette année qui tombe un vendredi, on a tendance à reporter les rendez-vous sur les autres jours de la semaine et c'est encore plus tendu que d'habitude.

Est-ce que cela me plairait de vivre et de travailler à Marseille ? Ce qui est sûr, c'est que la vie est beaucoup moins chère et que la vie artistique et culturelle est plus diversifiée. J'espère que l'entretien sera positif. Si ça ne marche pas, je pourrais toujours postuler au centre Paoli-Calmettes. C'est d'un aussi bon niveau que Lacassagne et aussi réputé.

Vivement le 30 avril ! En plus j'aurai été payée...








suite le : 2 mai 2024










vendredi 20 avril 2012 précédemment 23 mars 2024 Mathieu Cela fait presqu'un mois que je n'ai pas écrit ici.

La nuit dernière le petit garçon qui ne pleure pas a parlé. Je ne sais pas s'il m'a parlé, mais il a parlé et il me semble bien que j'ai dit que je ne le comprenais pas. J'ai noté en phonétique, dès le réveil, ce que je croyais avoir retenu de ce qu'il avait dit. En fait, je n'ai noté qu'une partie. Le reste, je ne me rappelle pas. Cela ressemblait à « neoui josang ».

Le plus bizarre, c'est que j'ai regardé sur internet ce que cela pouvait bien vouloir dire en coréen et il semblerait que cela ressemble à « ton ancêtre ». Mais, je crois que je me fais un film.

Je vois la chaman demain. Je verrai bien ce qu'elle en dit. Si elle consent à parler.








suite le : 2 mai 2024










jeudi 20 avril 2017 précédemment 18 avril 2024 Raïssa Ce n'est pas mal Paris, quand même. Certes, pour aller chercher des algues, ce n'est pas top. Mais sinon, il y a la Seine... Et les ponts sur la Seine et la tour Eiffel et le Sacré Cœur et Notre-Dame de Paris.

Je me relis et je suis consternée. C'est encore plus grave que ce que je croyais. Je ne pars pourtant pas en voyage de noces, ni même de fiançailles... Mais, je me fais quand même un trip ultra romantique et surtout complètement nase.

Il faut que je me reprenne. Je vais aller visiter les lieux des luttes des travailleuses et des travailleurs, en commençant par les lieux de mémoire de la Commune de Paris. Bien sûr, je vais commencer par le Mur des Fédérés. Ils ont été 147 à être fusillés par les Versaillais.

Je porterai une rose rouge à ma boutonnière, comme les vrai·e·s révolutionnaires.








suite le : 6 mai 2024










samedi 20 avril 2019 précédemment 16 avril 2024 Tiffène C'est fait ! Ils ont posé la nouvelle devanture aujourd'hui. Ça en jette ! J'avais organisé un petit apéro à la fermeture pour les habitués et j'ai failli vraiment défaillir ! Le blond Rutène est venu. Au début, j'ai cru qu'il était tout seul, mais son chéri dont on voit toujours les racines est arrivé peu après. Franchement, venir à un apéro dans un salon de coiffure avec des racines brunes de trois centimètres de long, c'est de la provocation.

Les deux, la bouche en cœur, sont venus me féliciter pour avoir ouvert le premier salon de coiffure queer de Rodez. N'importe quoi ! D'abord, ce n'est pas le premier et ensuite, ce n'est pas un salon Queer. Si Madame T ou Madame R apprennent qu'elles font faire leur mise-en-plis dans un salon queer - qu'elles prononceront sans aucun doute « cuir » - rien ne va plus. Parce que quand même, ce n'est pas avec les blondasses à racines que je vais faire mon chiffre d'affaire.

Bon, je m'emporte. Mon blond Rutène était encore plus beau que d'habitude. Je dirais bien que c'est du gâchis, mais ce serait homophobe. Disons que s'il pouvait être un peu fluide, ça m'arrangerait quand même.








suite le : 4 mai 2019
20 avril






2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010






2023
2022 2021 2020