Diégèse
Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam
dimanche 18 février 2024





2024
ce travail est commencé depuis 8815 jours (5 x 41 x 43 jours)

et son auteur est en vie depuis 23268 jours (22 x 3 x 7 x 277 jours)

ce qui représente 37,8846% de sa vie

trois mille trois cent vingt quatre semaines de vie
hier

L'atelier du texte
demain










table des narratrices et des narrateurs

les narratrices et les narrateurs du protocole d'écriture de 2024










lundi 18 février 2002 précédemment 12 février 2024 Côme L'église de Villebon-sur-Yvette n'est pas la seule en Île-de-France à être dédiée à nos deux saints éponymes. Nous ne le savions pas, mais à Luzarches, dans le Val d'Oise, se tient aussi une église, remarquable en tout point, très ancienne, et qui porte bien le nom de Saint Côme et Saint Damien.
À bien y regarder, elle n'est pas placée n'importe où sur la carte, mais à l'immédiate proximité d'un des grands axes historiques du pays. Depuis Paris, il faut prendre la grande route royale du nord, la route nationale 1 et à l'entrée de Sarcelles, bifurquer sur la droite en direction de Chantilly. Le promeneur aura plaisir à éviter la déviation pour prendre l'ancienne artère nommée avenue Marx-Dormoy. Assez vite, il arrivera à Écouen et pourra faire la visite du magnifique musée de la Renaissance qui vaut un léger détour. Puis, ce sera la grande plaine agricole de France survolée de manière incessante par les avions arrivant à l'aéroport de Roissy ou bien en décollant.
Luzarches.
Plus au nord, commence la forêt d'Ermenonville et sa mer de sable, pays de Rousseau - Vémars non plus n'est pas loin - et des Filles du feu de Nerval.
L'église est à proximité immédiate de la route qui, après Chantilly, permettra de rejoindre Creil et puis Amiens et enfin Lille, l'autre route du Nord. Notre église est là depuis le VIIIe siècle et dédiée aux deux saints depuis lors.
Nous nous sommes amusés devant une statue d'un des deux saints, sans qu'il soit possible de savoir lequel elle représentait. Nous en avons longuement débattu convenant tous deux que l'élément sans doute le plus intéressant et le plus étrange était bien cette barbe noire qui pointe sous la peinture de la chair. À moins que ce ne soient les traces de la fumée des cierges brulés depuis des siècles à ses pieds.
Nous avons aussi appris que la châsse contenant les reliques des saints avait été volée, ce qui ne désarmerait pas le pèlerinage de l'Ordre des médecins jusqu'à Luzarches, en mémoire de leurs saints patrons. La collégiale aujourd'hui détruite abritait au XIIe siècle une importante confrérie à la vocation médicale, chirurgicale et pharmaceutique dont le souvenir ne s'est pas éteint. Mais, pour aller à Luzarches, nous avons pris le train, qui ne met qu'un peu plus d'une heure. C' était aussi pour saluer la mémoire des édiles luzarchois qui jadis se battirent pour obtenir que la ligne passe par leur ville. Depuis la gare, après avoir rejoint à pied la rue du-Pontcel via la rue Erik-Satie, il faut prendre à gauche la rue Saint-Damien. Damien était d'ailleurs très fier et moi un peu contrarié, me sentant injustement effacé.



Par Pierre Poschadel — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=31311393








suite le : 26 février 2024
18 février






2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010






2023
2022 2021 2020