Diégèse
Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam
jeudi 13 juin 2024




2024
ce travail est commencé depuis 8931 jours (3 x 13 x 229 jours)

et son auteur est en vie depuis 23384 jours (23 x 37 x 279 jours)

ce qui représente 38,1928% de sa vie


hier

L'atelier du texte
demain










table des narratrices et des narrateurs

les narratrices et les narrateurs du protocole d'écriture de 2024










mercredi 13 juin 2001 précédemment 30 mai 2024 Bernadette Ce qui serait bien, ce serait de pouvoir informatiser les hôpitaux et de les mettre en réseaux entre eux. Ma plus grande fille s'intéresse à ces choses-là et me dit que l'on fait beaucoup de progrès. Bientôt, me dit-elle, on pourra parler par l'internet et donc ne plus payer les communications téléphoniques selon la distance ni même selon leur durée. Je pense qu'elle rêve un peu. En attendant, quand j'appelle ma cousine ou ma tante, je compte mentalement les unités pour ne pas faire exploser la durée. C'est comme le Minitel. Je l'ai rendu à la poste car je n'étais pas certaine que le plus jeune n'allait pas jouer à des jeux idiots et surtout très onéreux. Mais, je dis à ma fille que l'informatique en réseau ne résoudra pas tout, qu'il ne faut pas trop rêver, que le capitalisme se débrouillera pour faire de l'internet un gigantesque magasin. C'est déjà en route, mais je suis certaine que l'on n'a rien vu.

Je vais m'inscrire à un séminaire de sensibilisation à l'usage des nouvelles technologies dans les domaines de la santé organisé par l'AP-HP. Il faut regarder vers l'avenir et surtout tenter de comprendre ce qui va arriver pour mieux le maîtriser et en éviter les dérives.

Bientôt les vacances scolaires. Les pathologies vont changer. Les accidents de roller sont à la mode. Mais, ce sont surtout les scooters. Les gamins vont les voler à Paris et jouent avec avant de les brûler... et de se brûler à la même occasion.








suite le : 13 juillet 2024










mercredi 13 juin 2012 précédemment 22 mai 2024 Mathieu J'ai mon billet pour Séoul. Je pars le 21 juin. C'est une folie et j'ai contracté un emprunt que je vais rembourser pendant trente-six mois, mais je dois aller voir cette chaman, non pour me faire initier mais pour, en quelque sorte, me faire désenvouter. Ce petit garçon qui me visite régulièrement pendant mon sommeil va finir par me hanter. Je crois que, parfois, par une sorte de redoublement, je rêve que je rêve que je le vois. Cela pourrait me faire perdre la raison, à supposer que je ne l'aie pas déjà perdue.

Tout est organisé. Je rentre le 19 juillet. J'ai pu négocier cette absence en promettant de rester ensuite tout l'été et surtout jusqu'à noël sans prendre de congés. C'est toujours une difficulté pour assurer la permanence pendant le mois d'août.

J'espérais que dès que j'aurai acheté mon billet, ces sortes de visions nocturnes cesseraient, mais ce n'est pas le cas. Ce n'est pas grave. Il n'y a en somme plus que deux semaines à cohabiter avec ce petit ancêtre, si c'est bien un petit ancêtre.








suite le : 21 juin 2024










jeudi 13 juin 2019 précédemment 16 mai 2024 Tiffène Il est trop mignon. Lui, c'est Oscar. Il a trente-et-un ans. Il travaille à la poste et je l'ai rencontré à la salle. Enfin, d'abord, je l'ai aperçu et j'ai élaboré une stratégie d'approches successives qui m'ont demandé deux bonnes semaines. En effet, moi j'étais surtout du côté de la cardio quand il était plutôt vers les poids et la prise de masse. C'était un problème, car moi, je ne veux pas prendre de poids. Je sais que si j'en prends ça finira mal et au moment de la ménopause, ce sera terrible. Bon, d'accord, j'ai le temps d'y penser, mais même pour le bel Oscar, je n'allais pas tenter le diable. Je ne pouvais pas non plus le suivre sous les douches. Restait la cafétéria. C'était trop amusant, on prenait la pause au même moment, comme par hasard ou comme par magie. Je voulais que ce soit lui qui m'aborde le premier. Il m'a abordée le premier. Bon point pour lui et bon point pour moi.

Nous sortons ensemble samedi. Nous allons retourner dans la boîte où ces cinglées nous avaient agressées, Axelle et moi. Nul doute qu'avec Oscar aux gros bras, le jeu sera différent. Surtout qu'il fait chaud, très chaud et qu'Oscar en débardeur et en sueur, ça vaut le déplacement.

Il ne s'est encore rien passé entre nous.








suite le : 15 juin 2024
13 juin






2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010






2023
2022 2021 2020