Diégèse
Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam
dimanche 23 juin 2024





2024
ce travail est commencé depuis 8941 jours (8941 est un nombre premier)

et son auteur est en vie depuis 23394 jours (2 x 3 x 7 x 557 jours)

ce qui représente 38,2192% de sa vie

trois mille trois cent quarante-deux semaines de vie
hier

L'atelier du texte
demain










table des narratrices et des narrateurs

les narratrices et les narrateurs du protocole d'écriture de 2024










jeudi 23 juin 2033 précédemment 10 juin 2024 La récapitulation Les personnages vont vers la seconde moitié de leur existence littéraire. Il semble donc loyal que l'auteur les examine au regard de leur consistance et de leur fonction en tant que personnage, de manière critique. Il s'agira peut-être de trouver les voies d'une relance, d'une bifurcation, voire de céder à la nécessité de faire récit.
À cet égard, ils font la démonstration que relater la vie comme elle va ne fait pas nécessairement récit, non plus que les conversations que l'on peut avoir avec ses amis. Il ne se passe pas grand chose parce qu'en fait, il ne se passe pas grand chose.










Il y a quelque chose de non résolu dans sa relation sans relation avec la jeune Nolwenn, malade d'anorexie. Le personnage semble ne pas oser pousser l'introspection jusqu'à cet émoi-là. Et l'auteur ne l'y obligera pas. Ou si.


2000
Anatole
Anatole est enseignant au collège en Bretagne, sans doute de français. Il est inquiet car il voit dépérir une de ses élèves et ne sait comment l'aider ni faire en sorte que ses proches prennent conscience de la gravité de la situation. Il espère, sans vraiment le croire, que les vacances de février feront que la jeune femme ira mieux. Mais celle-ci ne va pas mieux et elle est même hospitalisée, croit-il savoir, après une tentative de suicide.
Il a décidé de postuler pour partir à l'étranger. Dans l'attente de l'entretien de sélection, il fait du vélo en Bretagne.
En mai, il passe des entretiens à Paris. Il a demandé des postes au Maghreb. Il attend la réponse pour le début des vacances d'été.










L'engagement de Bernadette contre les violences faites aux femmes doit être précisé. Sera-t-elle, elle aussi, victime ? Peut-être. Son arrivée en janvier semblait le laisser craindre.


2001
Bernadette
Bernadette travaille depuis janvier 2001 à l'hôpital de Bobigny, en Seine-Saint-Denis. Elle est soignante. Elle est appelée à témoigner dans une affaire de proxénétisme aggravé de violences à une femme.
Mais Bernadette se sent menacée et elle est inquiète. Elle reçoit des messages étranges sur son téléphone mobile et ne sait pas comment se faire aider par la police. Bernadette est très impressionnée par le nombre de cas de violences faites au femmes qu'elle rencontre à l'hôpital. Elle s'engage auprès d'une association balbynienne pour laquelle elle devient la référente de l'hôpital. Mais, la pression est trop forte et elle finit par craquer et par devoir prendre plus d'un mois de repos.
Après un mois de congés, elle reprend le travail. Dans son journal, elle relate aussi les moments où il ne se passe rien, après le passage des médecins, quand tout va bien ou presque et que l'équipe peut regarder la télévision.










Ce qui devait être un point fort du périple des Côme et Damien contemporains, à savoir le voyage à Cyrrhus, en Syrie, a été de fait un peu escamoté. Ils vont entamer un second périple pendant lequel ils pourraient, ou pas, développer des talents de guérisseur.

2002
Côme
Côme et son ami Damien vont sur les traces des saints guérisseurs Côme et Damien. Ils sont tous les deux en année sabbatique. Après plusieurs semaines passées à Brageac dans le Cantal, ils sont allés en Aveyron avant de remonter vers la Bourgogne à la rencontre d'une sainte un peu oubliée et d'un ravin qui semble bien dédié aux deux saints.
Arrivés en Île-de-France, Côme et Damien ont trouvé deux églises intéressantes dédiées à leurs saints homonymes et donc éponymes. L'une au sud de Paris, dans l'Essonne, non loin d'Orly, à Villebon-sur-Yvette et l'autre, au nord de Paris, dans le Val d'Oise, à Luzarches, non loin de Roissy. Un peu plus au nord, ils découvrent la petite église de Sermaize. Ils vont ensuite en Alsace, à Ernolscheim-Bruche avant de partir pour la Corse, puis la Sardaigne et enfin Rome. Entre temps, ils ont décidé de fournir gratuitement leurs services aux populations qui en auraient besoin.
Fin mai, Côme et Damien partent enfin en Syrie et filent de Damas vers Alep, d'où ils pourront rejoindre Cyrrhus d'où seraient originaires leurs saints éponymes avant de rentrer assurer des vacations à l'hôpital d'Amilly.










Le hasard des dates fait que le personnage de Danièle est très peu charpenté et reste en devenir. Peut-être faudra-il la faire voyager.


2003
Danièle
Danièle, dont on ne connaît pas les activités professionnelles, vit avec l'absence, dans une absence, dont on ne sait rien. Elle décide d'étudier le motif de l'absence dans la mythologie grecque et latine. L'être absent n'est pas mort. Elle compare aussi la manière dont plusieurs langues expriment le manque et notamment la place qu'elles donnent au sujet.
Danièle suit avec agacement les avancées de la guerre américaine et illégale en Irak et la chute de Bagdad. Parfois, un bruit inopiné, un reflet dans une vitre ravivent le manque qui avait failli être oublié.
Elle suit l'actualité y trouvant moins un secours que l'envie de se tourner vers la philosophie ou la littérature, l'exercice de soi.










Esteban est entré en convalescence. Il aura peut-être quelques complications qui relanceront son inquiétude... et le récit.


2004
Esteban
Esteban est ouvrier dans une usine Nestlé. Depuis quelque temps, il a des symptômes qui conduisent les médecins à lui prescrire des examens de plus en plus poussés. Malheureusement, les examens qu'il passe ne sont pas de parfait augure et il ne sait pas bien comment l'annoncer à son entourage, surtout un jour de Saint-Valentin.
Fin février, il est confirmé qu'il a une tumeur crânienne et qu'il doit effectuer d'autres examens, dont un électro-encéphalogramme dont les sinusoïdes l'impressionnent beaucoup. L'opération est programmée au 27 mai et dans cette attente, il reprend le travail tout en expérimentant les crises d'épilepsie temporale.
Il est opéré comme prévu et l'opération se passe bien. En juin commence le temps de la convalescence.










Fabienne est un peu une vieille dame originale, qui ne se laisse pas désarçonner par les épisodes de confusion qu'elle connaît et qui sont certainement dus à la maladie. Le moment de la cure, sans doute à l'automne, pourrait être décisif dans la construction narrative.


2005
Fabienne
Il semblerait bien que Fabienne souffre d'un début de maladie d'Alzheimer, ce que des examens devraient ou non confirmer. Dans cette attente, elle soigne sa mémoire longue, celle de l'enfance, dans un Argenteuil alors campagnard et cher aux impressionnistes. Elle habitait près de la basilique dans une rue où il y avait autrefois des jardins clos. Elle aimerait déménager pour retourner vivre dans le centre, tout près des lieux de son enfance. Après une crise de démence qui la conduit au commissariat puis à l'hôpital, elle déménage dans une résidence de service plus près du centre-ville. Elle saisit l'occasion pour se débarrasser de nombreux souvenirs.
Après un épisode de confusion pendant lequel elle croit être hospitalisée, Fabienne veut sortir mais on ne la laisse pas sortir seule, mais pour aller à la basilique d'Argenteuil. Son rêve serait d'aller à Paris pour voir le Sacré-Cœur ou Notre-Dame ou bien encore le Musée de la vie romantique, avant de partir faire une cure dans les Vosges.










Gustav a bien rebondi grâce à Antoine, au morse et à la résidence de La Rouvière. Reste à savoir s'il va lui arriver quelque chose ou non et de quel ordre. La piste d'une rencontre inattendue dans les calanques est toujours possible.


2006
Gustav
Gustav est un auteur prolifique de romances pour un éditeur bien installé sur ce marché. Il est envoyé à Marseille pour y écrire son prochain livre, mais, souffre, dans la cité phocéenne, d'une panne d'inspiration qui commence à l'inquiéter.
Puis, Gustav abandonne la Marseille provençale pour aller habiter au sud de la ville dans l'immense copropriété de La Rouvière qui domine toute la ville. Il espère que ce nouveau décor spectaculaire va débloquer l'intrigue de sa romance à écrire. Et, en effet, il découvre de curieux échanges en morse qui sont autant de déclarations amoureuses. Craignant que ces échanges soient découverts par des personnes moins bienveillantes que lui, il décide d'intervenir, en morse, lui aussi.
Mais, il s'avère que l'émetteur des messages en morse a 82 ans, s'appelle Antoine et confie ses messages à la Bonne Mère pour son épouse défunte. Gustav va convaincre son éditeur d'écrire le récit de la vie de cet ancien marin.
Il s'engage donc dans l'écriture simultanée de deux récits : une romance dans les calanques et le récit de vie d'Antoine.










Hermine a besoin d'une relance urgente. Son projet des Ardoines, s'il se réalise, se fera après le temps de cette écriture. Une rencontre professionnelle autant qu'amoureuse pourrait se profiler.


2007
Hermine
Hermine est architecte. Toute son énergie est mobilisée par la réponse à un appel d'offre pour un bâtiment dont ne sait à peu près rien. Elle a déposé son dossier et attend le résultat avec une fébrilité qu'elle déjoue en allant voir ou revoir des immeubles remarquables à Paris. Mais les résultats du concours tardent et Hermine ne sait plus trop comment occuper ses journées, ne parvenant pas à se lancer dans un autre projet.
Elle finit par recevoir la nouvelle attendue. Elle est retenue pour la phase projet et doit donc finaliser son dossier. Après une vaine tentative d'aller travailler à Moux dans le Morvan, elle revient à Paris pour mieux pouvoir sillonner les espaces délaissés de la banlieue.
Le jour venu, elle trouve qu'elle saute l'obstacle avec succès, mais, malheureusement, le concours est annulé, les propriétaires du foncier espérant une meilleure valorisation de la parcelle dans le cadre d'un hypothétique projet urbanistique de grande ampleur sur toute la région parisienne. Elle s'en trouve un peu désœuvrée.










On sait désormais que le ressort principal du personnage d'Idriss est le désir. Il est autant harcelé que, peut-être, harceleur lui-même, souffrant d'un trouble du désir qui n'est toujours pas soigné complètement. Il reste à trouver un argument pour corser cela narrativement.


2008
Idriss
Idriss a la particularité d'avoir un prénom arabe et un nom à particule et ce, pour des raisons que l'on ignore encore. Il est en conflit avec qui pourrait être son supérieur hiérarchique direct, qu'il soupçonne de harcèlement moral à son égard. Miné par cette situation, il obtient de son médecin un congé de plusieurs mois pour épuisement professionnel. Mais, il doit engager une psychothérapie, qu'il engage avec un psychiatre qui ressemble à un psychiatre. Très vite la psychothérapie tourne à l'analyse, qu'Idriss relate de temps en temps, comme il rend compte aussi des promenades qu'il fait pour se détendre dans la région bordelaise. Peu à peu il admet qu'il est dépressif. Il reprend son travail à la mi-juin.










Jeanne est la seule qui déménage de manière certaine et qui change de travail, même si des mouvements se profilent pour d'autres personnages sans que cela soit encore certain. Le personnage n'est pas en quête d'événements mais plutôt d'approfondissement.

2009
Jeanne
Jeanne habite à Nice et travaille au Centre de traitement du cancer Antoine Lacassagne. Elle supporte de plus en plus mal de travailler avec des personnes malades, dont certaines ne guérissent pas et se prend peu à peu de passion pour la peinture dans les collines niçoises.
Elle veut pousser plus loin sa quête picturale en se rendant au MAMAC, musée d'art contemporain de Nice, qui consacre justement jusqu'en mai une exposition à des peintres contemporains. Fatiguée de sa vie à Nice, elle candidate à un poste de soignante dans un centre de soins palliatifs marseillais.
Elle est prise à Marseille et cherche un appartement en rez-de-jardin, qu'elle trouve rue de Monte-Cristo, tout à côté de son nouveau lieu de travail marseillais.










La transformation du soldat Karim en amateur d'art, dessinateur et apprenti historien de l'art était inattendue. Il reste à transformer cela en récit, ce qui n'est pas encore le cas.


2010
Karim
Karim est militaire au sein du 92e régiment d'infanterie. Karim a un intérêt qu'il garde secret pour l'art et dès qu'il le peut il va visiter des musées ou des centres d'art. Il s'intéresse particulièrement mais sans exclusive aux Orientalistes. Il commence même à lire le livre emblématique d'Edward Saïd, L'Orientalisme. Il se souvient que c'est une amie de sa mère, professeure, qui la première, l'a incité à aller dans les musées... où elle emmenait sa mère. Peu à peu, Karim se familiarise avec la peinture et dessine. Mais, il voudrait aller plus loin, jusqu'à quitter l'armée, retourner en région parisienne et s'inscrire à l'École du Louvre.
Cependant, il n'en fait rien, mais continue son exploration de la peinture et la pratique du dessin.










À l'évidence, il y a un début d'intrigue entre la psy un peu perdue et un patient énigmatique réputé triste. Ce début d'intrigue saura-t-il prospérer pour construire et porter un récit jusqu'en décembre ?


2011
Laurence
Laurence est psychiatre et nouvellement installée en libéral à Manosque. Après un retard dans l'ouverture de son cabinet à cause de travaux non réalisés, elle se demande comment elle pourrait capter une patientèle qui reste à construire. Elle a quelques idées pour ce faire, qu'il lui reste néanmoins à mettre en œuvre, mais elle semble troublée par l'arrivée dans son cabinet d'un patient qui, pour être séduisant, n'en semble pas moins très déprimé. Elle le nomme Le Patient triste, qui est presque déjà le titre d'un roman.
L'écriture prend une place particulière dans le travail de Laurence. Écrire est une forme de médiation. Elle rend compte du transfert. Au Patient triste succède un Patient en colère, qui n'a pas le même intérêt fantasmatique.

Mais Laurence n'a pas beaucoup de patients et commence à s'en inquiéter, craignant des difficultés financières. Mais revient le Patient triste.










Mathieu va rester en Corée une partie de l'été. On ne peut pas savoir s'il a rendez-vous avec son destin de personnage ou bien la déception narrative.Le personnage est encore trop ténu.

2012
Mathieu
Mathieu s'est installé à Limoges sur les bords de la Vienne. Il semble hanté par des cauchemars dont la récurrence le conduit à consulter une chaman. Les séances se déroulent le plus souvent dans le plus grand silence. Fin février ou début mars, la chaman lui a donné un papier à brûler dont il devait disperser les cendres dans la rivière. C'est ensuite qu'apparaît dans ses cauchemars un petit garçon aux yeux bridés qui ne pleure pas au milieu d'enfants qui pleure. Mathieu pense qu'il peut s'agit d'une manifestation de l'un de ses ancêtres et il enquête, avec difficulté. Il finit même par se demander si ce ne sont pas des fantômes attachés à la maison qu'il a louée qui viennent le hanter. Il décide de partir pour la Corée afin de rencontrer une chaman.










Que s'est-il passé sur le tournage, qui a conduit à ce qu'il s'arrête brutalement. On le saura prochainement, mais pour le moment, c'est indécidable. On pense évidemment à des violences sexuelles. Mais l'auteur peut prendre plaisir à déjouer les indices précédents.

2013
Noëmie
Noëmie travaille dans le cinéma et pour les besoins d'un film s'est installée dans l'Indre. La France est en pleine polémique sur le mariage pour tous et Noëmie essaye de faire en sorte que le film rende compte de rencontres amoureuses entre des personnes du même genre. Après des repérages en extérieur, elle a loué une maison dans la campagne, où se dérouleront les prises d'intérieur. Elle cherche comment l'alimenter en électricité et commence à recruter des figurantes et des figurants.
Un jour, elle roule trop vite pour aller à La Châtre et, contrôlée par la gendarmerie, elle perd sa voiture et son permis de conduire. La production lui envoie un jeune stagiaire, Julien, étudiant en art, qui ne la laisse pas indifférente, mais qui ne laisse pas non plus indifférent un comédien qui joue dans le film et qui lutine toutes celles et tous ceux qui ont moins de trente ans.
Mi-juin, c'est la catastrophe. Le tournage s'arrête et Noëmie reste seule dans la  grande maison.










Le lecteur semble donc assigné à suivre la grossesse d'Élise, sans pour autant aller à son terme, puisque l'écriture du journal d'Olivier se terminera le 26 décembre. Peut-être que tout ne va pas se passer comme prévu.


2014 Olivier
Olivier est en couple avec Élise. Il travaille dans un musée du Val-de-Marne. Élise et Olivier ont un projet qu'ils gardent secret pour le moment. Olivier alterne les confidences intimes avec des considérations générales sur la politique du moment. Le projet secret est évidemment celui d'avoir un enfant. Mais le couple n'y parvient pas. Ils décident donc de se tourner vers la fécondation in vitro et subissent les épreuves des prélèvements d'ovocytes et de spermatozoïdes nécessaires. Tout se déroule bien et l'enfant est attendu pour la fin février 2015.










Pascaline va très certainement exercer au Tréport. Et alors ? Sera-t-elle rattrapée encore une fois par les maladies vénériennes de ses patients ?

2015
Pascaline
Pascaline est médecin à Amiens. La France est frappée par l'attentat meurtrier contre la rédaction de Charlie-Hebdo. Elle a beaucoup de patientes âgées qui ne manquent pas de l'inquiéter. Pascaline est aussi très en colère de constater que la misère ne cesse de croître alors que le gouvernement est supposé de gauche. De même, ressent-elle de la colère quand elle lit que la ministre de la santé veut que les hôpitaux fassent plusieurs milliards d'économie.
Elle rencontre une épidémie de syphilis chez plusieurs hommes jeunes ou non. Elle en a un peu assez de la ville et de sa patientèle et aimerait s'installer ailleurs et pourquoi pas au Crotoy, au Touquet ou finalement à Dieppe, qui est plus populaire, voire au Tréport.










Après quelques hésitations, voilà le chœur des maîtres-nageuses et nageurs lancé, avec de la musique du Moyen-Âge. Vont-ils connaître le succès espéré et le succès ou l'absence de succès suffiraient-ils à faire récit ?


2016
Quentin
Quentin est maître-nageur. Il est apparu dans un télé-crochet, qu'il n'a pas remporté. Il voudrait pouvoir vivre sa passion pour le chant et la musique. Il s'entraîne, incité à cela par son entourage professionnel, mais, il ne sait pas quelle chanson choisir, hésitant entre Alain Chamfort et Bourvil. Il pense aussi à la chanson interprétée par Isabelle Adjani Petit pull marine, avant de se raviser, celle-ci étant déjà préemptée par un autre chanteur. Après avoir envisagé plusieurs autres titres et les avoir abandonnés, Quentin a l'idée de former un chœur de maîtres nageurs et commence pour ce faire à prospecter les piscines de l'Aisne. Il réussit à trouver quatre autres personnes et ils choisissent ensemble un répertoire inhabituel, celui de la musique du Moyen-Âge. Ils s'entraînent à chanter l'Ite Missa Est de la messe de Tournai.










Cette jeune femme engagée en faveur de l'écologie, admiratrice de M. Mélenchon, est sympathique. Saura-t-elle concilier l'amour avec le militantisme ? Ce n'est pas certain.

2017
Raïssa
La brestoise Raïssa est une militante écologiste convaincue depuis sa prime jeunesse. La pollution marine la mobilise tout particulièrement. Elle utilise ses loisirs à ramasser les déchets sur les plages du Morbihan. Elle est particulièrement énervée par le traitement médiatique des enjeux environnementaux. Elle est aussi énervée et même inquiète par la montée d'un certain Emmanuel Macron dans les sondages en vue des élections présidentielles.
Un jour, en allant récolter des algues, elle repère un jeune homme qui lui plaît et dont elle croit savoir qu'il est militant très à gauche. Alors, elle fait son maximum pour tenter de le revoir... sans grand succès, bien qu'elle redouble d'activités militantes. Elle l'avait prénommé Loïc mais il s'appelle Jérôme et elle finit par le voir en compagnie d'une jeune femme ce qui ajoute à sa déception que Jean-Luc Mélenchon n'ait pas été au second tour des élections présidentielles.










Serge est à l'évidence poly-névrosé. Sera-t-il mieux à Nevers que dans la sous-préfecture de Mitterrand ? Et s'il mentait ?


2018
Serge
Serge a été nommé à la sous-préfecture de Château-Chinon, rendue célèbre un temps par François Mitterrand qui en était le maire. Il est frappé par le peu de distractions que semble offrir le territoire. Alors, il s'intéresse aux traces du président défunt, ce qui le conduit tout d'abord à Vézelay, que François Mitterrand affectionnait particulièrement.
Ses voyages mitterrandiens le conduisent ensuite dans la Nièvre, à Clamecy et à Nevers.
Mais un jour, après avoir dû aller sur la scène d'un accident dans le cadre de ses fonctions, Serge devient trop angoissé pour conduire. Il se rééduque peu à peu, prend des anxiolytiques et se donne comme destination Paray-le-Monial, lieu de pèlerinage où il reste quelques jours. Les permanences suivantes, pendant les pont de mai, se passent bien et Serge envisage de se rendre au pèlerinage mitterrandien par excellence : la Roche de Solutré, ce qu'il entreprend début juin.
Fin juin, il est muté à Nevers et révèle le drame qui le hante depuis l'enfance, source de ses phobies.










Tiffène tient pour l'auteur le haut du classement des personnages. Elle est vive, créative, assez décomplexée et on la devine très touchante. Saura-t-elle trouver l'âme-sœur ?


2019
Tiffène
Tiffène travaille dans un salon de coiffure de Rodez en Aveyron. Elle a le béguin pour un beau blond qui ne semble cependant pas d'intéresser ni à elle, ni aux femmes en général. Elle le surnomme Le blond Rutène.
Mais, elle voudrait se dépendre de ce béguin sans grand espoir et décide donc de sortir en boîte un samedi soir avec sa copine Axelle.
Lors de cette soirée, elle et Axelle sont agressées par une bande de filles car supposées lesbiennes. Elles échappent de peu, mais la rumeur se répand dans Rodez qu'elle est lesbienne. Elle voit arriver dans son salon une nouvelle clientèle et décide en conséquence de transformer son salon en salon queer... Et ça marche plutôt pas mal, même si le Blond Rutène lui demeure inaccessible. Elle ouvre même une onglerie mixte à côté du salon de coiffure et s'inscrit à la gym, non sans arrières-pensées de rencontres amoureuses possibles. Elle rencontre Oscar à la salle de sport, charmant culturiste avec qui elle retourne dans la boîte où elle avait été agressée pendant l'hiver.










L'hsitoire traîne autant qu'un confinement. On connaît à peine Ombrelle. On la soupçonne déjà éloignée de la relation avec Ulrich. Difficile de déterminer si le fait qu'il a contracté le COVID va relancer le personnage et le récit ou s'il va falloir autre chose.


2020
Ulrich
Ulrich vit à Florac, sous-préfecture de Lozère. Il semble vivre assez mal une rupture qu'il a pourtant provoquée, quand il rencontre, à l'occasion de l'achat d'une nouvelle automobile, une jeune femme prénommée Ombrelle qui ne le laisse pas indifférent et avec laquelle il entame une relation qui n'est pas encore nommée. Mais, la jeune femme doit quitter Florac pour rejoindre sa mère, qui ne se sent pas bien.
Malheureusement, la mère d'Ombrelle a contracté le COVID-19, la pandémie se répand et très vite le pays est confiné. Ombrelle est coincée à Bordeaux et Ulrich à Florac, sans y pouvoir mais.
La pandémie suit donc cours. Le déconfinement suit le confinement et la relation entre Ombrelle et Ulrich se délite, sans doute à cause de l'éloignement. En juin, contre toute attente, Ulrich contracte le COVID.










Elle est chouette, Valentine, qui grandit à mesure que le temps passe et que le texte avance. L'auteur la considère avec bienveillance et pourrait même faire en sorte que sa relation naissante avec son guitariste soit heureuse. On lui souhaite.


2021
Valentine
Valentine est une collégienne au caractère bien affirmé. Elle veut chanter tout en jouant du piano comme son idole Barbara. Elle voudrait se produire sur une scène de télé-crochet. Elle persévère dans l'apprentissage des chansons, difficiles, de son idole et semble bien avoir comme premier choix la chanson Göttingen.
Cependant, Valentine piétine dans ses apprentissages et finit par admettre qu'elle n'est pas une enfant-prodige et qu'elle n'a pas non plus vraiment envie d'en être une. Elle concocte alors un nouveau projet. Elle forme un groupe qui se nomme Les Valentines et la première chanson qu'ils s'exercent à chanter est, bien sûr, My funny Valentine, qui n'est pas très facile. Peu à peu elle se rapproche du guitariste.










C'est à croire que ni Clotaire, ni Walter ne vont réussir à tenir jusqu'en décembre. Bien sûr on leur souhaite même si la succession de contretemps dans l'ascension vers la Croix de Saint-Sauveur finit par lasser un peu.


2022
Walter Walter est un homme âgé qui aime promener son vieux chien sur les bords de l'Ariège. Mais Walter s'est foulé la cheville et ne sait pas s'il pourra reprendre ses promenades quotidiennes. Fort heureusement, le vieil homme est connecté à l'internet et trouve habilement une canne qui fait sa fierté. Il s'est donné comme but de promenade d'aller jusqu'à la sortie de la ville puis d'atteindre par un sentier assez escarpé la Croix Saint-Sauveur. Il s'entraîne sans relâche. Mais voilà que Clotaire, son chien, se met lui aussi à boiter...
Mais, l'entraînement n'est pas aussi efficace que l'espérait le vieil homme, surtout que Clotaire n'y met pas vraiment du sien. Il se donne donc un délai plus distendu et fixe le jour de l'Ascension comme étant celui où il aura dû réussir son.. ascension. Mais la fête de l'Ascension passe et Walter n'est pas encore monté jusqu'à la fameuse croix. Clotaire a eu des calculs rénaux et Walter s'est cassé le col du fémur.










C'est trop  ! La mère gender-fluid, le père gay, le fils gay sous prep et l'on ne sait rien de la fille. Ce n'est pas l'accumulation de traits du temps qui vont faire récit. Il va falloir étarquer tout cela.


2023
Xavière
Xavière travaille chez Pôle-Emploi à Brive-la-Gaillarde. Elle est un peu fatiguée de son métier et sa famille semble bien l'oppresser. Elle aurait beaucoup aimé être maitresse-nageuse. Elle se demande même si elle ne devrait pas changer de prénom tant celui de Xavière finit par l'indisposer. Elle décide donc de se faire appeler Xavier. Commence alors une nouvelle vie où elle explore ce que pourrait être une plus grande fluidité de genre. Mais, cela met son couple en danger. Son mari finit par vouloir dormir sur le canapé dans l'attente d'une révélation qu'il aurait à lui faire.
La révélation est que Monsieur prend son pied avec un agriculteur du Cantal, ce qui ne la surprend pas vraiment. Les enfants exigent des explications.










Yiannis, comme l'auteur, doit croiser les doigts pour les élections législatives. On le retrouvera le 28 juin, deux jours avant le premier tour, puis mi-juillet. Il aura eu le temps de digérer, comme l'auteur, l'éventuelle mauvaise nouvelle.


2024
Yiannis
Yiannis a le privilège de vivre la même actualité que l'auteur. Il réagit donc plus directement à l'actualité du moment, en France et dans le monde. Et il est bien inquiet de cette actualité... qui le conduit à se tourner vers la philosophie.
Les sources d'inquiétude ne manquent pas et ce seront successivement la Nouvelle Calédonie, la situation économique, les élections européennes et même la météo.








suite le : 23 juillet 2024
24 juin






2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010






2023
2022 2021 2020