Diégèse
Calendrier de vie de l'auteur en spirale d'Ulam
mardi 19 mars 2024





2024
ce travail est commencé depuis 8845 jours (5 x 29 x 61 jours)

et son auteur est en vie depuis 23298 jours (2 x 3 x 11 x 253 jours)

ce qui représente 37,9646% de sa vie


hier

L'atelier du texte
demain










table des narratrices et des narrateurs

les narratrices et les narrateurs du protocole d'écriture de 2024










lundi 19 mars 2001 précédemment 13 mars 2024 Bernadette Je suis vraiment heureuse de mon engagement auprès de cette association et je crois bien que c'est réciproque. Je me demande d'ailleurs si je ne devrais pas m'engager davantage, autrement, peut-être politiquement. Là où je suis, dans cet hôpital, je peux mesurer les discriminations faites aux femmes. Quand une famille est précaire, la plus précaire, la plus vulnérable est toujours la femme. Et c'est cela qui est terrible, cette sorte de sédimentation des discriminations. Une femme pauvre et racisée est plus discriminée qu'une femme pauvre non racisée. Dans certains quartiers, une femme noire sera instantanément perçue comme une antillaise, donc française. Dans d'autres villes, dans les villes les plus pauvres, une femme noire sera perçue comme africaine et peut-être comme une africaine en situation illégale. Je me souviens de cette expression entendue je ne sais plus bien où qui évoquait les pauvres des pauvres. On pourrait dire que les femmes pauvres sont les pauvres des pauvres.

Comment trouver des solutions ? Sans doute, d'abord passer par la dénonciation de faits, puis de situations et revendiquer et le faire ensemble.








suite le : 14 avril 2024










samedi 19 mars 2022 précédemment 1er mars 2024 Walter Clotaire ne boite plus et moi non plus et c'est après demain le printemps.

Clotaire ne boite plus parce que j'ai finalement trouvé quelqu'un qui m'a emmené avec lui chez le vétérinaire en voiture. Je me suis tout bonnement adressé à une association qui dédie son action aux animaux. J'ai appelé et ils se sont occupé de tout. Ils ont pris le rendez-vous et sont venus nous chercher puis nous ont ramenés. Ils m'ont même demandé si j'avais de quoi payer le vétérinaire. Je ne pensais pas avoir l'air si vieux et si démuni. Je les ai remerciés, leur ai assuré que je pouvais payer le vétérinaire et je leur ai demandé si je leur devais quelque chose. Je ne leur devais rien, mais je pouvais si je le souhaitais adhérer à l'association, ce qui est déductible des impôts. Tout cela est parfait. Clotaire avait juste une petite épine dans la patte, que je n'avais pas remarquée. Et en plus ma vue baisse.

J'ai repris l'entraînement pour réussir à atteindre la croix du Saint-Sauveur. Avec toutes ces histoires, j'ai pris du retard... Mais, nous progressons Clotaire et moi. Mais, je ne le laisse plus courir dans les taillis. Je voudrais réussir à atteindre la première boucle du sentier. Mais il faut aussi que je sois certain de pouvoir redescendre. En fonction de la météo, les descentes peuvent être encore plus difficiles que les montées. Je me donne jusqu'à Pâques. Cela tombe bien, cette année, c'est assez tard. Le dimanche de Pâques sera le 17 avril prochain. Cela me laisse du temps.








suite le : 23 mars 2024
19 mars






2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010






2023
2022 2021 2020