Diégèse  mardi premier juillet 2008


ce travail est commencé depuis 3105 jours et son auteur est en vie depuis 17558 jours (2 x 8779 jours)
2008

ce qui représente 17,6842% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain

le lieu sur Google-Earth

La littérature
La photographie
Gustav
Mathieu
Noëmie
D.
Piriac, comme un concentré toponymique breton. http://www.panoramio.com/photo/5795209 - Daniel Fronton -





Nous sommes arrivés à Piriac et nous n'avons pas encore parlé beaucoup de la Bretagne, préférant demeurer à contre sens. Pourtant la Bretagne devrait nous poser toute une série de questions.







C'est le pays du rêve et c'est idéal dès lors qu'il s'agit de s'engager dans la réalité.



Je ne me rappelle rien de la Bretagne, c'est le souvenir qui se rappelle. Ainsi, porterons-nous silencieusement le souvenir.





C'est curieux comme le souvenir oublie tout ce qu'il ne connaît pas avec assez de transparence. Il est aussi superstitieux qu’amateur de règles et de règlements.





Il faut oublier parfois le souvenir. C'est ce qui fait que des conversations qui s'étouffent.


2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


Ainsi, porterons-nous silencieusement le souvenir. Mais il s'agit de s'engager dans la réalité. Le souvenir qui se rappelle. Tout ce qu'il ne connaît pas avec assez de transparence. Une série de questions. Demeurer à contre sens. Des conversations qui s'étouffent. Aussi superstitieux qu’amateur de règles et de règlements.